Informations

Botelec est à l’écoute et peut vous recevoir sur rendez-vous à son showroom de Levallois ou à l’agence de l’Île Saint-Denis.

  • Acteur des systèmes de demain
  • Electricité & Système domotique
Contact
0983488885 contact@botelec.com 88 Rue du Président Wilson
Folow us on social

Blog

[Comment réduire votre consommation énergétique]

Les 5 avantages de passer à la domotique

1–  Programmer, gérer à distance : la domotique à votre service 

Un des principal avantage de la domotique concernant votre facture d’énergie est bien évidemment de vous faciliter la gestion de votre consommation énergétique au quotidien. En effet, les équipements électriques de votre maison sont tous reliés entre eux avec comme chef d’orchestre : vous ! Le chauffage, l’eau chaude sanitaire, l’éclairage ou encore la ventilation, vous pouvez tout gérer depuis votre smartphone ou via la commande centrale selon les fabricants. 

Les thermostats connectés par exemple, permettent ce type d’utilisation. Il vous suffit d’un simple clic pendant le trajet qui vous ramène à votre domicile après le travail pour mettre en route le chauffage et l’éclairage de votre logement. Tout ceci, à distance ! Vous pouvez mettre en place des programmes adaptés à votre consommation pour automatiser vos équipements énergivores. Et le résultat est parlant : selon le magazine Côté Maison, “Une installation domotique bien conçue, c’est 25% à 30% d’économies énergétiques par an” ! 

2 – Suivre votre consommation énergétique pour l’optimiser

Nous l’avons vu, l’application reliée à vos appareils électriques sert à contrôler et programmer votre consommation. Et ce n’est pas tout ! Faire des économies d’énergies c’est d’abord maîtriser sa consommation énergétique. Les applications enregistrent vos données de consommation pour vous aider à suivre votre consommation afin que vous adaptiez à vos besoins. Grâce à l’application d’un thermostat connecté par exemple, vous pouvez anticiper, analyser mois par mois et même suivre en tant réel les appareils électroménagers de votre logement. Vous pouvez aussi programmer des notifications qui vous alerte en cas de fuite ou lorsqu’un excès de consommation est enregistré. Certains objets connectés prennent même en compte la température extérieure et les prévisions météorologiques pour s’enclencher. Le but est d’optimiser votre consommation énergétique. 

3 – La domotique diminue le gaspillage énergétique

Grâce aux fonctionnalités de programmation et d’automatisations, vous réaliser d’importantes économies sur votre facture énergétique tout en évitant ainsi le gaspillage ! En effet, si l’on remonte la chaîne de production : moins vous dépensez, au mieux vous préservez les ressources naturelles qui se font de plus en plus rares et chères. Nous pouvons citer par exemple le pétrole, le charbon ou encore le gaz naturel. Ce gaspillage est très courant et nous sommes tous concernés. 

L’AIE, Agence Internationale de l’Énergie, dénonce l’usage de la veille chez les particuliers qui est à l’origine d’un important gaspillage d’énergie. Le rapport de l’Agence souligne qu’un appareil qui est en mode veille consomme presque autant d’énergie qu’un appareil allumé. En 2013, un appareil en réseau consommait en moyenne 616 térawattheures (TWh) d’électricité dans le monde. La majorité a été utilisée en mode veille soit environ 400 TWh : “l’équivalent de l’électricité consommée annuellement par le Royaume-Uni et la Norvège”. La domotique permet d’éteindre complètement nos appareils quand ils ne servent pas ! Des économies pour votre porte monnaie mais aussi pour la planète !

4 – La domotique, une affaire “rentable” pour votre facture énergétique !

La domotique réunis de nombreux appareils avec des prix très différents. Les technologies intelligentes fleurissent sur le marché de la domotique et notamment pour l’immobilier ! Pour vous donner un ordre d’idée, un portail solaire coulissant va coûter entre 300 € et 900 €. Un thermostat d’ambiance programmable est estimé entre 30 € et 250 € pour les modèles sans fil. Si certains appareils de domotique peuvent vous sembler cher à l’achat, sachez que les économies réalisées sont vite “rentable” ! En général, on estime le retour sur investissement pour les thermostats connectés à moins d’un an selon les fabricants comme Rothelec ou Netatmo. Bien entendu, cela dépend de la consommation énergétique de votre foyer, du nombre d’habitants, de la surface du logement, de l’isolation et du prix d’achat de votre appareil bien évidemment.

5 – Des aides financières pour la domotique ?

Pour diminuer votre investissement de départ, il existe de nombreuses aides. Bien entendu, il faut être éligible à ces aides financières et que votre projet domotique soit dans l’optique de réaliser des économies d’énergie. Voici les aides qui sont proposées : 

  • Le CITE ou Crédit d’Impôt : est une aide de 30% accordée aux particuliers qui réalisent des travaux d’économies d’énergie. Cela comprend l’achat d’appareils de programmation intelligents pour le chauffage comme le thermostat connecté. Pour y avoir droit, il faut qu’il s’agisse de votre lieu de résidence principal depuis plus de 2 ans et que l’installation du matériel soit effectuée par un professionnel RGE (garant de l’environnement
  • L’éco-prêt à taux zéro : comprend les mêmes caractéristiques d’éligibilité que le CITE 
  • La TVA à taux réduit : c’est 5.5% qui vous sont accessible pour tout achat d’appareils de programmation intelligents comme le thermostat connecté mais aussi sur le coût de vos travaux d’installation et de rénovation énergétique 
  • Les aides de l’Anah : il s’agit de vous aider à financer vos travaux de rénovation énergétique si vous êtes propriétaire de votre logement. L’aide peut monter jusqu’à 20 000 € !

Post a Comment